Posts Tagged ‘argent’

Hewlett-Packard sur les traces de Farinet

26 septembre 2010

Selon le Grand dictionnaire terminologique de l’Office québécois de la langue française, la publicité est un « ensemble de techniques employées dans la réclame pour attirer l’attention du consommateur sur un produit ».

Parmi ces techniques, on trouve celles qui jouent sur l’attrait et le pouvoir de l’argent. Elles jouent sur le penchant « naturel » de l’homme à gagner plus ou à dépenser moins.

Dans le genre, la dernière publicité de la firme Hewlett-Packard fait assez fort puisqu’elle vous propose d’économiser 50 % de frais d’impression. Pas mal, non ? Pas mal oui, sauf que pour la société, cette économie revient à « imprimer de l’argent ».

(more…)

Dans la peau d’un con

14 octobre 2009

MoneyJe ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais de mon côté, plus le temps passe, plus j’ai le sentiment que l’on me prend pour un con.

C’est en tout cas ce qui me vient à l’esprit, ce jour alors que je tombe sur deux dépêches. La première nous vient des Etats-Unis : «Les salaires des banquiers frisent à nouveau des records». On y apprend que les rémunérations de ceux qui font travailler l’argent tout seul vont dépasser celles de 2007 pour atteindre 130 milliards de dollars, en progression de 20% par rapport à l’an passé. C’était ce matin sur le coup de 8h00.

(more…)

Bling bling : please shut up !

5 août 2009

Qu'on les pende par les couilles en or !Dans un somptueux bureau de la banque d’investissement américaine Goldman Sachs.

Dépenser mon pognon avec discrétion ! Merde alors ! De quoi y s’mêle, Lloyd Blankfein avec ses déclarations ! Franchement… À quoi ça sert d’gagner du pognon, si c’est pour dépenser avec discrétion ?

(…)

Pi d’abord, comment j’vais faire pour dépenser mes millions avec discrétion ? C’est pas possible ! Une galette, ça se remarque, c’est pas discret !

Ou alors…
(more…)

Money is money

6 mai 2009

Vote au conseil communal de LausanneHier soir, peu avant minuit, le débat battait son plein sur le projet Métamorphose et sur l’initiative populaire « Pour l’installation des stades d’athlétisme et de football du projet Métamorphose dans la région de la Pontaise ». La libérale Isabelle Truan avait demandé peu avant le vote secret pour la conclusion centrale du préavis municipal. Un vote secret censé permettre à chacun de voter en dehors de toute pression mais surtout sans avoir de comptes à rendre à personne.

Mais le propos de ce billet n’est pas là.

(more…)

La crise : une chance pour un nouveau départ

1 mars 2009

Secret bancaireAtterré par la vacuité du discours prononcé par le Président Hans-Rudolf Merz à l’occasion de la Journée des malades de ce jour, une rapide enquête m’a permis d’établir que ce discours est en fait un pur plagiat de celui que prononcera le futur Conseiller fédéral Hans-Ruedi Herz à l’occasion de la Journée du secret bancaire le 6 décembre prochain.

Chères concitoyennes, Chers concitoyens,

Il y a 75 ans, le Parlement fédéral instituait le Secret bancaire. Il a choisi à cet effet le premier dimanche de décembre pour symboliser l’imminence de l’hiver. Par cette initiative, il a voulu sensibiliser l’opinion à la cause des malades de l’argent. Cette journée qu’il leur dédiait devait avoir l’effet avertisseur d’un coup de tonnerre porteur de désespoir, qui n’aide en aucun cas à vaincre la convoitise.

(more…)

L’argent bête

21 novembre 2008

… la vraie histoire (illustrée) de la crise financière.

A la demande générale d’un pisse-froid qui intervient très souvent sur mon blogue miroir chez 24 Heures, qui n’a pas trop apprécié – tant pis pour lui – le trait d’humour de mon dernier billet et qui, du coup, en déduit que je n’ai rien à dire en cette période de crise financière, voici une petite vidéo qu’il ne va sans doute pas apprécier.

Cette petite vidéo est déjà très répandue sur la Toile, mais je la partage quand même, car elle tient de la fable. Je laisserai bien entendu à chacun le soin d’y associer la morale de son choix.

P.S. Merci à Diane et à Les mots ont un sens.

De la torture et du travail

31 octobre 2008

Si certains de nos semblables ont abusé de la finance c’est par cupidité. C’est en tout cas ce qu’affirme le philosophe André Comte-Sponville.

La conséquence de cette cupidité est simple. Pour que les cupides puissent se faire le maximum d’argent, et même encore plus, dans le temps forcément limité d’une existence, il faut que d’autres travaillent pour eux. Il faut qu’ils suent sang et eau pour satisfaire l’amorale cupidité des spéculateurs.

(more…)

Crise financière : attention au petit crédit

15 octobre 2008

BANK nowS’il y en a qui doivent se frotter les mains en coulisses, ce sont bien les sociétés de crédit à la consommation ou petit crédit. Encore faut-il qu’elles aient des fonds à prêter pour pouvoir bénéficier de la manne qui se profile.

Une chose semble semble certaine : les conséquences économiques du krach d’octobre 2008 auront des retombées sur ce qu’il est convenu d’appeler maintenant «l’économie réelle», c’est-à-dire l’économie dans laquelle l’argent ne se fabrique pas tout seul, mais grâce à la sueur de ceux qui travaillent.

(more…)

De mur à mur

13 octobre 2008

Dans la nuit du 9 au 10 novembre 1989, il y a donc à peine moins de 20 ans, le Mur de Berlin tombait. C’en était fini de la dictature dans les pays de l’Est, de l’opacité et de la domination soviétique sur la moitié de l’Europe, de l’économie planifiée. En un mot c’était la fin de ce que l’on appelait le «communisme».

(more…)

L’argent-dette

11 octobre 2008

En cette période de crise – mais oui, putain c’est la crise ! comme le dit très justement l’une de mes blogueuses préférées – certains, moi le premier, commencent à se poser des questions.

C’est quoi l’argent ? C’est quoi la dette ? C’est quoi les crédits bancaires ? Comment l’argent se crée-t-il ? Comment l’argent «travaille-t-il» tout seul ? Comment peut-il y avoir autant d’argent et autant de dette ?

Autant de bonnes questions qui trouvent quelques éléments de réponse dans un film très didactique de Paul Grignon. Un film qui permet de (re)découvrir les «fondamentaux» comme on dit de nos jours.

En guise de mise en bouche, voici une citation de l’économiste John Kenneth Galbraith : «Le processus par lequel les banques créent de l’argent est si simple que l’esprit résiste à y croire.»