Ralph Nader : le troisième homme dont on ne parle jamais

Ils sont tous les deux favorables à envoyer deux ou trois brigades supplémentaires en Afghanistan. Ils prêchent l’immunité pour les compagnies téléphoniques qui ont collaboré aux écoutes illégales entreprises par l’administration Bush. Ils veulent tous les deux maintenir l’embargo à l’encontre de Cuba. L’un est contre l’assurance maladie nationale et l’autre affirme ne jamais avoir dit qu’il fallait essayer d’en établir une. L’un comme l’autre veulent augmenter l’exploitation des ressources pétrolières. L’un et l’autre croient au libre marché et au libre commerce. Pour tous les deux, l’Iran constitue une grande menace. Ils sont également favorables à l’énergie nucléaire et ils affirment vouloir augmenter la taille de l’armée.

Ces deux-là c’est du pareil au même, it’s two sides of the same coin !
Leurs noms ? John McCain et Barak Obama.

Il veut quitter l’Irak dans les six mois et couper le gâchis du budget militaire, il ambitionne d’interdire les armes nucléaires. Il désire que le Moyen-Orient revienne aux frontières de 1967. Il promet une assurance maladie nationale et un pouvoir accru de la justice face aux crimes, aux fraudes et aux abus des entreprises. Il préfère l’énergie solaire à l’énergie nucléaire. Il milite pour des salaires décents et l’amnistie des toxicomanes non-violents.

Enfin il veut destituer Georges W. Bush, le président le plus destituable de tous les temps aux Etats-Unis.

Il, c’est celui qui n’a pas de parti, pas de budget de campagne et aucune chance. Mais le grand-père de la politique américaine, le phénix des présidentielles américaines est le seul choix possible à mes yeux.

Il, c’est Ralph Nader. Merci pour ta ligne et ta fraîcheur grandpa.

La preuve en image de tout cela est ici :

Étiquettes : , , ,

2 Réponses to “Ralph Nader : le troisième homme dont on ne parle jamais”

  1. temps Says:

    Les politiques reflètent souvent ce que la pensée collective d’un peuple demande. Rien ne dit qu’elle soit juste ou humaniste. Rien ne dit qu’ils tiendront leurs promesses ou encore qu’ils pensent ce qu’ils annoncent. Les systèmes politiques sont construits sur des structures monarchiques, et même pire dans certains pays sur des croyances religieuses, comment espérer un monde qui se soucis de ses peuples ?

  2. JS Says:

    John Mac Obama, en somme😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :