Pub et botellón

Pub et botellónCe sera mon dernier verre billet sur le botellón … J’espère.

Dans un exergue paru ce jour dans Le Courrier, Jérôme Cachin, journaliste à La Liberté, conclut ainsi :

Quand au groupe «A Gauche toute !», pour protéger son municipal de police Marc Vuilleumier de nouvelles attaques politiques, il n’a pas hésité à se contorsionner dans une argumentation anti-consumériste: «Les botellones sont une illustration caricaturale de la société de consommation», écrit-il pour applaudir à cette décision. Pour oublier tant d’hypocrisies, il ne reste plus qu’à aller vider son porte-feuille dans le prochain bar.

Bon, je prends note.

Mais Jérôme Cachin a peut-être été un peu rapide en besogne dans son commentaire.

Flairer la société de consommation derrière cette «affaire» de botellón n’est peut-être pas une contorsion politique destinée à se décharger la conscience ou à diminuer la pression politique. C’est en tout cas ce que laisse, notamment, penser, Yves Pedrazzini, collaborateur scientifique au Laboratoire de sociologie urbaine de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne qui s’exprime ainsi pour Swissinfo :

On va à l’essentiel, commente le sociologue. Les rituels ancestraux ont disparu. On est dans une société du 21e siècle, marquée par la consommation. Et il faut que cette consommation soit rapide, abondante, bon marché et mode.

Mais c’est surtout ce qu’ont très bien compris easyjet qui essaye de vendre encore et toujours plus de billets d’avion en incitant les gens à aller se murger en Espagne et Le Shop qui propose de livrer des boissons – de l’eau plate bien entendu –  à domicile pour que l’on puisse éventuellement boire en solitaire.

Dire que ces deux-là ont très bien compris que le botellón est, aussi, une affaire de pognon, c’est sans doute se contorsionner pour ne pas perdre une goutte de son orgasmo* agité qu’il est par les commentaires journalistiques.

Santé M. Cachin !

*mélange de liqueur de pomme et de soda citron.

Publicités

Étiquettes : , , ,

4 Réponses to “Pub et botellón”

  1. Vanille Says:

    M’sieur Cachin pose de belles questions genre: et si on avait fait confiance aux djeun’s, qui auraient fait tout ce qu’ils pouvaient pour laisser le moins de déchets possibles. Ah oui? On aurait donc pu s’inscrire par exemple pour « nettoyage de dégueulis ».

  2. PIMboula Says:

    Et voilà, l’affaire s’est terminée en eau de boudin. On est lundi, le botellón n’a pas vraiment eu lieu, les témoignages télévisés de certains fêtards frustrés ont totalement décrédibilisés les pseudos-revendications des organisateurs et les jeunes vont pouvoir se remettre à leurs excès alcoolisés standards.

    Belle réactivité publicitaire de EasyJet et LeShop en tout cas…

  3. PIMboula Says:

    Et merci de pardonner ce « s » superflu. A attribuer au collage d’yeux du lundi matin. Non, non, pas une goutte d’alcool ce week-end.

  4. M’zelle Emma » Il est interdit d’interdire : Bottelòn 3 jours non stop Says:

    […] : domainepublic Alain hubler blog Overlord Blog de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :