À cœur joie !

Petit chanteur patriotiqueIl ne manquait plus que ça.

Alors que l’école est tiraillée entre les «néopédalogogistes» – qui ne jurent que par les apprentissages centrés sur l’apprenant et qui glorifient le statut de l’erreur – et les «rétropédalogogistes» – qui ne jurent que par les savoirs et les notes – , certains partis politiques particulièrement compétents en matière d’éducation – UDC et MCG – veulent (ré)introduire l’hymne national à l’école !

Brillante idée qui devrait séduire les enseignants qui adorent faire apprendre par cœur et faire répéter à l’infini les mêmes mots afin qu’ils restent définitivement gravés dans les tendres cerveaux qu’ils ont pour mission de façonner.

Répétez après moi, tous en choeur !

Sur nos monts, quand le soleil
Annonce un brillant réveil,
Et prédit d’un plus beau jour le retour.
Les beautés de la patrie
Parlent à l’âme attendrie;
(…)

Kevin, bon Dieu !  Âme attendrie, pas arme attendrie.

On recommence, répétez après moi, tous en choeur !

Et ça continue, ça dure, ça perdure, ça s’éternise comme ça, jusqu’à ce que les cerveaux les moins poreux et les plus réfractaires se soumettent.

Ça continue comme ça jusqu’à ce que les «apprenants» les plus rétifs veuillent bien consentir à se laisser graver – pour l’éternité – dans la mémoire 7 fois Dieu, 5 fois pieux et 5 fois cieux.

Et moi qui croyais qu’en Suisse l’école était laïque …

Mais peu importe les paroles, car comme le dit Alain Morisod – encore un spécialiste de l’éducation – «Tant que les enfants chantent, ça ne peut pas faire de mal.»

Me voilà rassuré : à en croire notre star nationale, on peut tout aussi bien leur faire apprendre «L’Internationale» … du moment qu’ils chantent, hein ?

Bon, c’est pas le tout, faut que je vous laisse, c’est l’heure de mon cours de chant.

Étiquettes : , , , , ,

8 Réponses to “À cœur joie !”

  1. Samuel David Says:

    Notre hymne national est une facette de l’identité suisse et à l’heure où les traditions se perdent, ce n’est pas une mauvaise chose que de le faire apprendre à l’école. Quant à ses paroles, elles reflètent notre culture et nos valeurs, je ne vois pas en quoi cela pourrait heurter la laïcité de l’école. La diabolisation du patriotisme mené par la gauche ne fait que renforcer l’UDC. Etre fier de son pays ne signifie pas qu’on soit fanatique…

  2. Alain Hubler Says:

    « Forcer quiconque à chanter l’hymne national constitue une violation de la liberté de pensée et de conscience ».

    Cela s’est passé au japon !

    http://ecolehistoire.canalblog.com/archives/2006/10/26/3003864.html

  3. ugugu Says:

    pourquoi pas chanter?

  4. zozieau Says:

    Moi j’suis pour… mais pour qu’on apprenne des chants régionaux. Ou d’autres q

  5. zozieau Says:

    … à inventer rendant compte de notre formidable patriotisme, quand il s’agit par exemple de payer pour sa caisse-maladie😉

  6. esmeralda Says:

    chanter revient en effet a se libérer d’un éventuel stress familial,dans les années 50,la vie était difficile ,en début de matinées scolaires ,oui dès 8h on entonnait différents chants ce qui détendait l’atmosphère entre gosses et maitres d’école.Nos chants régionaux étaient comme une sorte d’hallali nous reliant et nos poumons déjà gorgés de pollution,mais oui y’en avait beaucoup à cette époque,s’ouvraient aux mélodies de L’abbé Bovet,J.Dalcroze.Quand à l’hymne suisse on en eut un diablement plus entrainant et qui soulevait d’enthousiame tout les suisses ,hélas,nos monts indépendants disparurent du coté de l’angleterre.
    Ce qui me fait ajouter non sans nostalgie comme m’a révélé un vieux monsieur,tout ce qui est beau ,qui a fait la force de ce pays est détruit ,pourquoi?cette question je l’ai posée a mon tour,une réponse qui me fit hurler de colère…on ne veut que du moche maintenant,hé bien autant avoir 60 ans et quelques années de plus pour ne pas avoir envie de répondre trop violemment

  7. esmeralda Says:

    ceci n’a rien a voir avec vos sujets,mais j’en profite pour saluer bien bas la décision prise par monsieur Darbellay afin de protéger sa vie intime des journalistes souvent faux,entre nous soit dits.C’est vrai,les monsieurs Delamuraz,Aubert et autres grands politiciens n’ouvraient jamais leur jardin secret et nous les respections d’autant.Souvent je plaisante en argumentant la fameuse phrase ,des femmes en politiques, la phrase a été peut-être galvaudée lors de la traduction allemand -français,mais ce qui est certain,les femmes entourant le palais fédéral permettaient de voir des conseillers fédéraux plus souriants que leurs successeurs,en tous cas ceux du passé,nous sommes nombreuses et nombreux à souvent parler de ces grands hommes qui ont fait énormément pour notre pays faisant dire à un octogénaire,mais qu’ont-ils dont tous a vouloir détruire ce qui fonctionnait bien regrets,nostagiques peut-être,mais eux au moins avaient de la suite dans les idées
    Et surtout ne prenez pas ceci pour un attaque personnelle ,mais vous reconnaitrez sans doute comme moi,qu’à part la lune et le soleil continuant leur course,hé bien c’est la décadence complète d’un système qui avaient fait ses preuves même à l’étranger

  8. Ah oui, demain c’est… | Berious Says:

    […] de chanter une chanson nationale d’un pays qui se veut laïque, mais dans laquelle apparait 7 fois le mot “dieu”. Le premier août est aussi la date mise en évidence sur les calendriers suisse, le jour où de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :