La politique du cortex

Affiche initiative naturalisationsLa Liberté de vendredi dernier a publié un article très éclairant dans lequel le spécialiste en communication Gilles Lugrin décrypte l’affiche du parti du bouc recyclée à l’occasion du vote sur les naturalisations du 1er juin prochain.

Le chercheur et maître-assistant à l’Université de Lausanne observe que l’affiche ne présente que des mains d’hommes, plus ou moins hâlées et colorées, noueuses et dépourvues d’alliance.

L’image est claire, ce sont des mains de travailleurs, célibataires qui travaillent pour pas cher, voire qui abusent du système en plus de voler des passeports. La symbolique pourrait se résumer ainsi :

l’homme étranger fait main basse sur votre travail, sur votre identité et sur vos femmes.

On comprendra sans peine que cette affiche vise les tripes. Elle vise à créer l’insécurité, le rejet, voire la haine chez l’Homo helveticus qui, à travers cette représentation, va se sentir menacé au niveau de ses revenus et de ses ressources ainsi qu’au niveau de son besoin de procréer. L’affiche de l’UDC attaque à la base de la pyramide des besoins de Maslow. L’UDC joue sur les instincts. L’UDC compte sur le système limbique des citoyens.

Le plus formidable dans cet article est la réaction d’Alain Hauert, porte-parole du parti au bouc, qui se demande si le chercheur en sémiotique n’a pas été influencé par les prises de position de l’UDC dans son analyse de l’affiche. Par cette remarque, le porte-parole reconnaît explicitement que le parti du bouc accuse tous les travailleurs étrangers candidats à la naturalisation de le faire pour s’approprier d’en vouloir à  « notre » travail et « nos » femmes. Plus xénophobe tu meurs !

Voilà, sans doute ce que le parti du bouc appelle utiliser sa tête.

Étiquettes : , , , , ,

3 Réponses to “La politique du cortex”

  1. Mario Says:

    En fait, cette affiche pourrait aussi symboliser nos étrangers préférés: ceux qui bossent dur pour un salaire de misère et s’abiment les mains, viennent sans femmes et enfants, et ne font pas trop de bruit.

    Pour certains, cela s’appelle « l’intégration », mot à la mode qui évoque une différence irréductible chez les étrangers, qui doivent se conformer à notre moule civilisateur, même si jamais ils ne seront « comme nous ». Au final, on a des citoyens de seconde classe qui en prime, n’ont pas le droit de toucher nos passeports suisses avec leurs mains sales.

  2. mario Says:

    Bonjour,

    Je me demandais pourquoi mes commentaires étaient bloqués d’office. J’ai beau chercher, il ne me semble pas avoir été particulièrement insultant dans mes messages précédents…à moins que l’option « commentaire » ait été suspendue?

    Après, si vous pensez que mes commentaires ne sont pas pertinents, libre à vous, mais je trouve quelque peu drastique d’être ainsi « banni » d’office.

    Amicalement,

    Mario

    PS J’aime beaucoup votre blog, que ce soit au niveau du contenu ou du design. Continuez comme ça! Vous aidez à crédibiliser la gauche avec vos prises de position et votre qualité d’écriture.

  3. Alain Hubler Says:

    Bonjour et bienvenue Mario,

    Je ne modère pas le commentaires. Il faut juste renseigner le nom et l’adresse courriel pour voir son commentaire accepté.

    Votre premier commentaire s’est retrouvé dans les spams, peut-être à cause de l’adresse email « bidon ». Quant à votre second, il est arrivé directement dans ma boîte aux lettres électronique, sans laisser aucune trace dans mon interface de blogue.

    Je suis désolé de ces inconvénients qui m’ont l’air technique, mais dont la raison m’échappe.

    En tout cas bienvenue et merci pour le compliment.

    P.S. Votre dernier commentaire est la version copiée-collée de ce que j’ai reçu dans ma boîte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :