La solitude du démocrate du centre

un homme tout seulHier, l’UDC suisse tenait congrès à Lungern dans le canton d’Obwald.

Comme on pouvait s’y attendre, c’est devant l’assemblée des délégués que Toni Brunner, le président de l’UDC, a achevé sa sale besogne de crucifixion de la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf.

Par contre, un détail surprenant a retenu toute mon attention. Il s’agit du résultat du vote portant sur le soutien à l’initiative «pour des naturalisations démocratiques».

Les délégués, qui devaient décider s’ils accordaient leur soutien à leur propre initiative (!?), ont dû se farcir une multitude d’interventions en faveur de cette modification de la Constitution qui sera soumise au peuple le 1er juin prochain et qui demande que les naturalisations s’effectuent par le biais d’un vote populaire.

Au vote de l’assemblée, le résultat prévisible tombe : 525 délégués sont favorables à leur propre initiative … contre 1.

Oui, vous avez bien lu, un et un seul – tout seul – délégué de l’UDC est opposé aux naturalisations par les urnes et il le dit !

Quand on connaît le traitement que la direction du parti réserve aux dissidents, on ne peut qu’être admiratif devant le courage de cet homme ou de cette femme qui a osé dire «non» devant les caciques de son parti et sous les yeux d’un demi-millier de coreligionnaires.

Je ne sais pas qui est cette personne, mais en tout état de cause, je lui tire mon chapeau bien bas. Peut-être est-ce le dernier des mohicans ou, dans le cas présent, le dernier des agrariens du parti.

À moins que … ce ne soit un délégué opposé à toute naturalisation, y compris par le peuple. Qui sait ?

Publicités

Étiquettes : , , , ,

2 Réponses to “La solitude du démocrate du centre”

  1. www.romanding.ch Says:

    La solitude du démocrate du centre…

    L’assemblée des délégués de l’UDC a apporté son soutien à sa propre initiative «pour des naturalisations démocratiques» par 525 voix contre une. Une seule !…

  2. Sugus Says:

    Courageux par les temps qui courent…

    Dans un communiqué de presse daté d’aujourd’hui même, il est reproché à Mme Widmer-Schlumpf « le fait qu’elle s’est régulièrement distancée dans le passé de décisions prises démocratiquement par le parti pour adopter avec détermination des positions contraires. »
    Se soumettre ou partir… la secte quoi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :