La machine à dématérialiser

H-careDans mes souvenirs, la «machine à dématérialiser» date de l’époque où je jouais à la science-fiction avec les copains de l’avenue Ruchonnet à Lausanne. C’était il y a pas mal de temps et, mes copains et copines et moi, on s’amusait à se dématérialiser, à devenir invisibles et à se rematérialiser ailleurs, à la grande surprise des autres. C’était un jeu de gosses, un jeu qui stimulait l’imagination, qui excitait la pensée. Un jeu profondément humain même s’il n’était pas vraiment réaliste.

Aujourd’hui, depuis qu’elle existe, la machine à dématérialiser ne me fait plus rire du tout. Mais alors vraiment plus du tout.

C’est L’Hebdo du 31 janvier dernier qui m’a révélé l’existence de Caren, une «interface web socialement intelligente, très réaliste et vraiment interactive» inventée par un certain Umberto Basso. Cette chose est destinée à remplacer l’humain sur le Web et ailleurs, notamment sur les hotlines des services clients parce que, comme l’annonce Andrew McInnes de la société H-Care :

Aujourd’hui, les entreprises de services cherchent à dématérialiser leurs services clients, car ils génèrent des coûts démesurés.

Dématérialiser leurs services clients … En clair, virer la femme ou l’homme qui bosse pour vivre, pour le remplacer par une machine qui bosse pour rien, enfin presque.

On connaissait depuis longtemps «l’argent qui travaille tout seul», maintenant ces désaxés nous servent sur un plateau le travailleur qui travaille pour rien et à chaque seconde qui passe.

Et attention, selon l’article, il ne s’agit pas d’un simple répondeur téléphonique sophistiqué. Il s’agit d’une véritable machine intelligent, issue des meilleures études en cybernétique, qui serait capable de vous annoncer les bonnes et les mauvaises nouvelles, de vous informer, de vous entendre, de vous comprendre et peut-être même de vous enseigner.

La chose a en plus un visage. Et pas n’importe lequel. Un visage inspiré de celui d’une actrice avec un grain de peau idéal obtenu par «photoshopisation». Caren a le visage de la vainqueresse, mais surtout pas celui de ma voisine du quatrième, même si elle est, paraît-il, capable d’exprimer la tristesse, la joie ou la colère.

Caren est potentiellement capable de tout : informer, orienter, vendre. Elle serait même capable de vous annoncer vos résultats d’analyses médicales en «souriant, mais pas trop sous peine d’en devenir moins rassurante».
Quelle horreur cette Caren. Je me vois déjà, scrutant avec anxiété l’écran de mon Mac, cherchant vainement le moindre signe sur la peau lisse de Caren, attendant le verdict :

Monsieur Hubler, je suis désolée, vous avez un cancer du poumon.
Je vais vous mettre en contact avec Ulrich notre cyberoncologue qui va vous prendre en charge.

Caren, tu me glace le sang, tu es froide comme la mort.

Étiquettes : , , , , , ,

3 Réponses to “La machine à dématérialiser”

  1. Sugus Says:

    Cela a commencé lorsqu’on a licencié l’ouvrier ou l’employé pour le remplacer par des machines. L’automate plutôt que le contrôleur de bus, le postomat plutôt que l’employé. Caren et son grain de peau c’est juste un plus. Il pourrait n’y avoir qu’une voix ou un texte pour annoncer le cancer du poumon.

  2. Alain Hubler Says:

    « Simplement un plus » ou « plutôt un trop »?

  3. Clodimedius Says:

    Après avoir visité le site Web du concepteur, je suis impressionné de constater toutes les informations qu’il est nécessaire d’intégrer afin d’obtenir un tel résultat – dans les coulisses, le vidéo.

    Notre perception de la surface ne doit pas être limitée à l’apparence d’un simple avatar. Le vieux rêve cybernétique des années 40 – à la Norbert Wiener – est en voie de se réaliser, sous certaines modalités, mais de manière tout à fait différente.

    Pour des pistes de recherche :

    http://del.icio.us/universzeroun/cybern%C3%A9tique

    Cordiales salutations

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :