C’est quoi ce chantier ?

Salle du conseil - Hôtel de VilleÀ question brève, réponse courte : la salle du conseil communal de Lausanne.

Depuis la rentrée d’août dernier le conseil communal lausannois a quitté la salle de l’Hôtel de Ville pour cause de rénovation. Depuis, nous trouvons refuge le plus souvent à la Salle des fêtes du Casino de Montbenon ou dans celle du Grand conseil vaudois.

La photo ci-contre, qui date du 23 janvier dernier, montre l’avancement des travaux. C’est encore le chantier, mais on distingue nettement les longues tables incurvées qui permettront au législatif de la capitale vaudoise de siéger dans un – presque – véritable hémicycle. Cette disposition aura au moins le mérite de faire taire mes collègues qui raillent celles et ceux qui croyaient bien faire – ou faire bien – en farcissant leurs interventions d’ «hémicycle» en lieu et place du pompeux «noble assemblée».

Mais venons en au fait : les travaux avancent et tout devrait être prêt pour le conseil du 26 février prochain.

Tout, c’est beaucoup. C’est même trop à mon avis.

Le travail artisanal et juste inconfortable comme il faut pour ne pas s’endormir du conseiller communal lausannois va se transformer en un marathon électronique : vote électronique, microphone pour causer depuis sa place, caméras pour TVRL, bouton pour demander la parole, la totale quoi.

Le tout pour la modique somme de 1,4 million, que, personnellement, j’aurais préféré investir ailleurs. Mais bon, sur ce coup-là, comme sur beaucoup d’autres d’ailleurs, je suis ultra-minoritaire.

Mon petit doigt me rappelle que les travaux seront terminés avant le 26 février car il y a à cela une bonne raison : 19 février prochain, nous sommes invités à une séance spéciale destinée à faire connaissance avec la nouvelle salle. Elle sera donc prête et nous pourrons faire nos premiers pas de conseillères et conseillers communaux «branchés».

Comme cette séance, fictive ou d’exercice, risque bien de révéler quelques lacunes technologiques chez les uns ou les autres, le bureau a décidé qu’elle ne sera pas publique. Donc pas de visiteurs, ni de presse. L’intimité quoi.

Qui dit séance fictive ou d’exercice dit ordre du jour fictif ou d’exercice avec des sujets bidons. Une de bac à sable pour les grands, en quelque sorte. Cela signifie que les élus lausannois vont pouvoir s’en donner à cœur joie. Pour l’instant l’ordre du jour est classé secret-défense. On peut bien imaginer quelques sujets croustillants mais fictifs :

Préavis municipal – Lausannne-Evian : la ligne de métro sous-marin du futur
Motion – Une nouvelle salle digne des Docks : la Cathédrale de Lausanne
Interpellation – Double mandat : peut-on être, en même temps, Syndic de Lausanne et Conseiller fédéral ?
Interpellation urgente – Plus Marie-Ange maigrit, plus l’égo de Daniel grandit. Qu’en pense la Municipalité ?

Tout ça, c’est du fictif et ça ne sera pas public.

À moins que je ne décide d’emprunter un portable avec carte Wifi pour vous raconter ce qui se passe en direct.

Qui sait ?

Étiquettes : , , , , ,

2 Réponses to “C’est quoi ce chantier ?”

  1. www.romanding.ch Says:

    C’est quoi ce chantier ?

    À question brève, réponse courte : la salle du conseil communal de Lausanne.

  2. Alain Hubler blogue - Conseil communal bidon (I) Says:

    […] essentiellement électronique qui est mise à notre disposition suite aux travaux de rénovation de la salle de l’Hôtel de Ville. La séance ne sera pas publique. Le bureau en a […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :