Sarkozy & Co écrasent la démocratie

Souviens-toi Versailles 4 février 2008Souvenez-vous, c’était le 29 mai 2005, les Français rejetaient par référendum le Traité européen établissant une Constitution.

Moins de trois ans après, Sarkozy et son gouvernement proposent au Parlement de remettre son Europe à l’ordre du jour. Comment s’y prend-il pour faire revenir par la fenêtre l’Europe libérale que les Français ont jetée par la porte ? C’est très simple.

Dans un premier temps, les 27 gouvernements membres de l’Union européenne signent un traité «simplifié» à Lisbonne. C’est un traité qui, comme dirait Giscard d’Estaing, est caractérisé par le fait que « les outils sont exactement les mêmes, seul l’ordre a été changé dans la boîte à outils ». C’était le 13 décembre dernier.

Deuxième étape, c’était hier, le Parlement français était réuni à Versailles – je me demande bien pourquoi à Versailles – en congrès pour permettre d’entériner la signature de cet accord en modifiant préalablement la Constitution.

La troisième étape se jouera les 6 et 7 février lorsque l’Assemblée nationale puis le Sénat adopteront définitivement le traité de Lisbonne qui permettra à la France sarkozienne de rentrer de plain-pied dans l’Europe rétrolibérale à laquelle le Peopolident aspire tant.

Depuis hier, la partie est pratiquement gagnée. Il fallait au gouvernement français 3/5ème des 908 voix de parlementaires, soit 545. Finalement, ce sont 893 votants qui ont participé au scrutin et … 560, dont 17 socialistes, qui ont suivi la position gouvernementale. Au rang des grands courageux, on peut citer les 93 socialistes qui se sont frileusement abstenus.

Pour celles et ceux qui croyaient encore que la politique est respectueuse de la démocratie c’est la douche froide.

Mais il y a encore pire. À l’appel d’ATTAC et d’autres organisations, un rassemblement était organisé à Versailles pour rappeler aux élus que la France avait dit NON il n’y a pas si longtemps. Le résultat fût décevant : 1500 manifestants, dont La Louve, un gros paquet de CRS et une bonne dose de gaz lacrymogènes.

Tout cela laisse un sale goût de viol collectif de la République, un viol dont les traces seront douloureuses dès demain.
Ma moitié de nationalité française en tremble de rage.

Étiquettes : , , , ,

2 Réponses to “Sarkozy & Co écrasent la démocratie”

  1. James Becht Says:

    N’est-ce pas ce qui est aménagé en Suisse, plus subtilement, sous l’appellation de « bilatérales » ??? Une fois que toutes les dispositions des bilatérales auront été appliquées, ne mettra-t-on pas le peuple suisse devant une simple adhésion de fait à l’Union européenne. L’adhésion sur le papier ne sera alors plus qu’une formalité…

  2. Une des limites de l’abstention « Alain Hubler blogue Says:

    […] Ce bulletin de vote, placé sous licence Creative Commons, allait me servir à illustrer un articulet consacré lui aussi au référendum français – qui, en 2005, avait abouti à un « non » qui […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :