Riches qui rient, pauvres qui pleurent

Publicité de la banque Bank-now S.A.Selon Creditreform, une société qui offre des renseignements commerciaux et des prestations de recouvrement, le nombre de faillites personnelles en Suisse va atteindre un record en 2007. Pulvérisant les records des années 1993-94, ce ne sont pas moins de 6700 particuliers qui devraient ainsi poser les plaques, victimes essentiellement du surendettement. Comme par hasard, ce triste record surgit deux ans après un autre : celui des crédits à la consommation dont le volume culminait en 2005 à 14 milliards. Bien évidemment, pendant ce temps, les publicités pour le petit crédit continuent à fleurir sur nos murs et dans nos journaux. Preuve en est le doublement, entre 2004 et 2005, des montants engagés dans ce type de publicité. Un autre chiffre qui laisse un goût amer : celui du nombre de personnes dont le décès sera suivi d’une ouverture de faillite qui est en continuelle augmentation et qui s’élèvera en 2007 à 60 % !

À peu près au même moment, le journal Bilan publiait son palmarès des 300 plus riches de Suisse en relevant que l’année 2006-2007 a été celle de tous les records et que les plus riches de Suisse ont enregistré les plus fortes hausses jamais enregistrées. Ces 300-là pesant la bagatelle de 625 milliards soit près de 45 fois le montant total des crédits à la consommation.

Bilan estime que le Bassin lémanique fait figure de paradis et de refuge pour milliardaires avec ses fortunes supérieures à 100 millions dont le nombre est de 78 pour Genève et 43 pour Vaud pour un total de 240 milliards. De son côté, 24 Heures relève que les surendettés Vaudois et Genevois sont surreprésentés dans les statistiques nationales : 773 Vaudois et 567 Genevois ont été déclarés en incapacité de paiements, soit plus du quart des privés helvétiques dans cette situation.

Un malheureux hasard qui tend à infirmer la légende selon laquelle la concurrence fiscale permet d’attirer de bons contribuables dont les contributions profitent à tout le monde. Mais ça, ce n’est qu’une remarque déplacée d’un gauchiste qui n’a rien compris à rien …

Publicités

Étiquettes : , , , , , ,

2 Réponses to “Riches qui rient, pauvres qui pleurent”

  1. www.romanding.ch Says:

    Riches qui rient, pauvres qui pleurent

    Le Bassin lémanique cumule deux records : celui des plus grandes fortunes et celui du plus grand nombre de faillites personnelles.

  2. Riches qui rient, pauvres qui pleurent - Kazhar Says:

    […] » article original […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :