Les couleurs se font la malle

Comptoir StickerJulien Sansonnens, qui a lu ce matin le Matin Bleu, y a vu une photographie qui semble retouchée par un logiciel de traitement d’image bien connu. Cette photographie met en scène deux personnages : le premier vêtu d’une veste à capuchon rouge, le second portant un drapeau rouge sur lequel on voit les lettres «alist» et que l’on identifiera assez facilement comme étant un drapeau du Parti Socialiste. Personnellement, je ne suis pas assez expert en retouche d’image pour dire ou penser quoi que ce soit sur ce présumé photomontage. Par contre ce que je peux affirmer, c’est que le drapeau du PS est certainement vrai, même si ce n’est pas un militant du PS qui le brandit. Mais comment cela est-il possible ?

A vrai dire c’est très simple. Chaque fois qu’une manifestation, au sens large du terme, est organisée, les partis et associations amènent leur matériel : banderoles, drapeaux, pancartes, etc … Une fois la manifestation terminée, un ou plusieurs responsables du matériel ont l’insigne honneur de collecter le matériel éparpillé à droite et à gauche pour le ramener à la «maison». Quand ces responsables de la logistique sont en plus responsables d’essayer d’éviter un débordement d’enthousiasme de ceux qui croient – à tort – que le jour de la révolution est arrivé, il a autre chose à faire que de veiller sur les drapeaux de son parti ou de son organisation. Une fois récupérés ces derniers finissent donc sur un muret, appuyés dans un coin de mur, ou encore posés au pied d’une haie. C’est exactement ce qui est arrivé à ce drapeau du PS qui a momentanément été abandonné et qui a trouvé rapidement quelqu’un pour l’adopter et le médiatiser.

Il est donc plus que vraisemblable que ce drapeau ne soit pas l’œuvre d’une retouche, mais bien réel.

Une question demeure pourtant. Pourquoi arborer les couleurs du PS alors que quelques instants plus tôt les mêmes scandaient «UDC facho, PS collabo !» ?

4 Réponses to “Les couleurs se font la malle”

  1. Alain Hubler Says:

    Ce petit billet me donne l’occasion de remercier celle qui a pris soin des drapeaux du POP & Gauche en mouvement qui auraient très bien pu subir le même sort. Elle se reconnaîtra.

  2. www.romanding.ch Says:

    Les couleurs se font la malle

    Ou comment un drapeau du PS finit dans les mains d’un casseur puis sur une photographie publiée dans un quotidien gratuit.

  3. straypig Says:

    Ha, y a quand même pire, pour l’image. Imaginez un casse à la BCV par des porteurs de masques à l’effigie des ténors du POP ?

  4. Alain Hubler Says:

    Faudra qu’on pense à ne jamais faire de masques à l’effigie de nos stars!😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :