City obstination

Scooter city management non merciIl aura fallu plus de deux mois au conseil de fondation city management pour accoucher d’un communiqué de presse qui annonce un rabais sur l’impôt 2007 et un embryon de concertation. Cette période de léthargie n’est guère étonnante puisque, malgré les «vives réactions», le conseil de fondation n’a pas jugé utile de se réunir durant l’été. On ne peut pas dire que le bébé et ses géniteurs soient très vigousses et on est loin de la proposition de moratoire faite par Jean Heim, le président de la fondation. On est aussi loin des attentes des commerçants qui demandaient justement un moratoire et une véritable négociation.

Le rabais de 100 francs, quelle que soit la taille du commerce, est consenti en raison du retard pris par le projet à cause de la «vague de contestation suscitée par le city management». Mais attention, il ne sera accordé qu’aux assujettis qui auront rempli leur questionnaire dans les délais. Le conseil de fondation vient donc d’inventer, après l’impôt dégressif copié sur Obwald, la rétorsion fiscale. Voilà comment la fondation city management et la municipalité de Lausanne punissent leurs opposants : par des châtiments financiers !

Quand on n’a pas ou plus d’arguments, le terrorisme fiscal est une arme de faible.

Publicités

Une Réponse to “City obstination”

  1. www.romanding.ch Says:

    City obstination

    Le conseil de fondation city management aura mis deux mois pour accoucher d’un communiqué de presse qui annonce un rabais sur l’impôt 2007 et un embryon de concertation. Mais il maintient fermement le cap qui vise à faire de Lausanne un centre c…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :