L’agriculture contractuelle en Suisse romande

Les Jardins du FlonPour fêter dignement le jour anniversaire de la prise de la Bastille de la Révolution de nos voisins français, j’ai bien envie de vous inciter à commencer une révolution alimentaire.

Vous en avez assez de manger des légumes qui viennent de l’autre bout du monde, parfois en avion. Vous préférez faire vivre des producteurs de votre région plutôt que de donner vos sous à Migroop. Vous attachez de l’importance à la manière selon laquelle les produits que vous mangez sont cultivés et aux conditions de travail de celles et ceux qui cultivent «votre» jardin. À l’occasion, vous auriez bien envie de faire connaissance, en plein champ, avec les carottes, les pommes de terre ou les melons qui finiront dans votre estomac.

Alors, l’agriculture contractuelle est faite pour vous.

Voici une liste non exhaustive des associations et coopératives qui proposent cette forme d’agriculture de proximité soutenue par le syndicat Uniterre.

Publicités

7 Réponses to “L’agriculture contractuelle en Suisse romande”

  1. www.romanding.ch Says:

    L’agriculture contractuelle en Suisse romande

    Pour fêter dignement le jour anniversaire de la prise de la Bastille de la Révolution de nos voisins français, j’ai bien envie de vous inciter à commencer une révolution alimentaire.

  2. Lavomisse Says:

    Vous fustigez les « légumes qui viennent de l’autre bout du monde, parfois en avion ».

    Cette façon cavalière de fustiger le tourisme du 3ème âge est révoltante. Tout simplement.

  3. kalvin Says:

    Il y en a même qui refusent internet et ne veulent pas avoir de site ni d’ordinateur. Dommage, je pense aux moutardes Bio extraordinaires de Céline AMMANN à Burtigny (elle va me taper quand je la verrai, mais tant pis)…

  4. kalvin Says:

    PS: M. Lavomisse, les légumes dont vous parlez sont soir de grosses légumes soit encore bien vigousses s’il supportent l’avion ….ololol

  5. Lavomisse Says:

    Kalvin> Juste. Tant qu’on peut voyager, c’est que – quelque part – on a encore la tige bien verte, pas vrai? 😉

  6. Ammann Céline Says:

    Y a du « progrès », je fais ordinateur commun avec ma mère….
    Et, pas de risque, ça fait longtemps que je ne tape plus…
    Mais présentez vous la prochaine fois qu’on se croise, j’crois pas que je vous situe….
    A une fois,
    Céline Ammann

  7. Famille21 » Les emballages plastiques pour l’alimentaire Says:

    […] Nous avons la chance de vivre en périphérie et d'avoir à proximité de chez nous un lieu de vente directe du producteur (fruits et légumes bio ou bio-mais-pas-certifiés). Pour les citadins purs et durs, il existe de plus en plus de possibilités d'abonnement aux paniers de légumes produits par des agriculteurs de la région : ça s'appelle l'agriculture contractuelle, et de plus en plus de projets existent en Romandie. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :