Blogues et responsabilité individuelle

Copie-écran du blogue d'Isabelle MoretDans son blogue, hébergé par 24heures, la conseillère nationale vaudoise Isabelle Moret annonce dans son premier billet :

Sur mon site, j’ai décidé qu’il n’était pas possible de poster des commentaires. En effet, mon travail est avant tout celui d’une Conseillère Nationale et pas celui d’une blogueuse professionnelle. Je ne peux donc consacrer du temps à gérer par exemple les commentaires illégaux.

Par contre, sur le blog du 24 heures, vous pouvez vous exprimer sans retenue, dans les limites des conditions générales du site, dont je n’assume pas la responsabilité !

J’avoue que cette entrée en matière m’a un peu surpris, voire énervé ! J’ai compris cet avertissement de la façon suivante :

Je suis une élue du peuple qui a mieux à faire que de répondre aux débats que je déclenche en publiant – gratuitement – sur la Toile, donc dans le monde entier, mes positions politiques. Je laisse donc les journalistes de la version en ligne du journal se débrouiller avec les réactions que mes écrits peuvent susciter.

Je me suis donc rendu sur la « Charte d’utilisation des blogs » et ai pu y lire ceci sous la rubrique modération :

En cas de contenus contraires de quelque manière que ce soit au droit suisse en vigueur et aux CGU, aux bonnes mœurs et à l’ordre public, l’accès et la diffusion de tout ou partie d’un blog peuvent être suspendus ou supprimés par le fournisseur du Service.

Le système se base également sur le principe de la veille communautaire, soit les contenus non conformes peuvent être signalés par tout Utilisateur du Service.

Pas très clair tout ça. Qui est responsable des réactions qu’un blogue peut provoquer ? Je n’ai pas le sentiment que cette charte permette d’y répondre. Un seule chose est certaine, personnellement je me sens responsable des réactions que je peux provoquer en publiant mes opinions sur un blogue. Manifestement ce n’est pas le cas de Mme Moret, même si elle est l’élue nationale d’un parti qui prône la responsabilité individuelle.

Dans le cas présent, elle a opté pour la « responsabilité individuelle assistée ».

J’ai quand même fait une petite recherche sur la responsabilité légale du blogueur – de la blogueuse – et je n’ai pas trouvé grand chose … Néanmoins voilà ce que déclarait l’avocat Sven Engel dans un article du Journal du Jura daté du 24 mars 2007 et intitulé « La liberté de Karl par le blog » :

Celui qui ouvre un blog est responsable, pas seulement de ses propos, mais aussi des commentaires qui lui sont faits. Il doit donc éviter que ceux-ci n’enfreignent la loi.

Donc, pas si sûr que cela que Mme Moret, toute avocate au barreau qu’elle soit, puisse se contenter de refiler la patate potentiellement chaude aux e-journalistes de 24heures !

4 Réponses to “Blogues et responsabilité individuelle”

  1. Michelle Says:

    Curieux comme attitude. Pourquoi elle ouvre un blog, si elle ne veut pas dialoguer avec ses visiteurs. Je crois aussi qu’elle confond le blog de 24 heures avec le forum, sur lequel veillent j’imagine des modérateurs.
    Le commentaire d’un blog s’adresse à l’auteur de celui-ci et on attend que ce soit lui qui y réponde.
    Un weblog sans commentaire n’est pas un blog, c’est un site personnel, ne pas confondre😉

  2. Alexandre Biard-Chauvet Says:

    Très etrange…et dommageable pour elle et pour ses électeurs…Mais, vous et moi sommes à l’écoute, et ouvrons le débat car nous aimons ça,..tandis que Madame Moret prefère faire un site internet…;-)

    Lutry, ville ou village?
    http://jeunesliberaux.wordpress.com/2007/06/22/lutry-ville-ou-village/

  3. Julien Says:

    Je ne connais pas le personnage, mais s’il s’agit d’une personnalité publique c’est vrai que la gestion des messages peut être très encombrante (spam et tout). Donc il me semble qu’on ne doit pas s’enflammer aussi vite que ça.

    Mais, en fait, j’ai compris toute autre chose de son billet de blog, et le contraire de ce que tu raconte là: qu’elle a un site et un blog; que sur son site elle a décidé qu’il n’y ait pas des commentaires, mais qu’elle ouvre ce blogue précisément pour donner la possibilité aux commentaires !!

    Allez, à plus, ailleurs.
    julien

  4. Alain Hubler Says:

    Salut Julien !
    A mon avis, si un ou une politicienne veut utiliser le blogue comme moyen de communication, la moindre des choses est qu’il ou elle s’intéresse aux commentaires qui seront apportés à ses billets. Même si cela prend du temps … On est en droit d’attendre quelques égards de la part d’un-e élu-e du peuple.
    Ce que je lui reproche, c’est de ne pas vouloir assumer la modération des commentaires de son blogue …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :