Un dimanche de votation ordinaire à Lausanne

la démocratie s'arrête plus tôt qu'ailleursÀ Lausanne, les dimanches de votations et d’élections se suivent et se ressemblent. À chaque scrutin, quelques dizaines d’électeurs et d’électrices viennent déposer leur bulletin après 11 heures. 11 heures est l’heure fatidique fixée par la ville de Lausanne pour la fermeture dominicale des bureaux de vote. Ils se retrouvent face à une porte hermétiquement close et il ne leur reste plus qu’à exprimer leur courroux justifié de citoyens frustrés.

Ce dimanche, une citoyenne en a même référé par téléphone au syndic, Daniel Brélaz, qui lu a expliqué un peu sèchement que même s’il y avait 100 personnes privées de leurs droits de citoyen il ne se déplacerait pas, que de toute façon il ne pourrait rien faire, qu’il y a trois ans que c’est comme ça et que les gens sont suffisamment informés.

Je pense que le syndic de la capitale vaudoise a tort de prendre de haut la colère de celles et ceux qui viennent déposer leur vote trop tard car, tous comptes faits, ce n’est pas eu qu’il faut blâmer dans cette affaire, mais probablement la ville de Lausanne. Voici pourquoi.

Premièrement la plupart des autres communes et des autres cantons ferment leurs bureaux de vote le dimanche à midi. Deuxièmement, pour les élections de ce dimanche 17 juin 2007, le matériel de vote ne portait pas la mention de l’heure de fermeture des bureaux de vote. Troisièmement, si vous écoutiez la Radio Suisse Romande à 10 heures du matin en prenant votre petit-déjeuner, vous y appreniez ceci « … les citoyens ont jusqu’à midi pour se prononcer … ».

Alors franchement, qui à tort dans cette affaire, les citoyens et citoyennes retardataires de bonne foi ou les autorités lausannoises qui ont changé, sans raison apparente une pratique quasiment ancrée dans l’inconscient populaire ?

A Lausanne, on a retardé l’heure de fermeture des commerces le samedi soir pour s’adapter aux habitudes des consommateurs et on a avancé l’heure de fermeture des bureaux de vote le dimanche matin pour s’adapter à quoi ?

3 Réponses to “Un dimanche de votation ordinaire à Lausanne”

  1. Michelle Says:

    T’as raison de râler, parce que je lorsque je vote en me déplaçant au bureau de vote, je le fais quasi toujours entre 11 heures et midi😉 mais ça fait longtemps que je ne croise plus un autre électeur! C’est comme un local à l’abandon, à peine éclairé, on croit même voir de la poussière sur l’urne😉

  2. Alain Hubler Says:

    Il faut croire que les Genevois se lèvent plus tôt que les Lausannois …
    Cela dépend aussi de nombre de bureaux de vote ouverts à Genève et de la taille de celui que tu fréquentes. Celui dont je parle est le bureau du centre-ville (Annexe de l’Hôtel de Ville) où viennent des personnes très en retard ou attachées au « vote à l’ancienne » qui ne sont d’ailleurs pas des personnes âgées. Personnellement je n’y ai pas vu de poussière … P’têtre que les Genevois sont moins pointilleux sur le ménage.😯

  3. Stanislas ARCZYNSKI Says:

    Monsieur,
    Si le vote par correspondance est actuellement la règle, l’accès aux bureaux de vote doit toujours être garanti, cela en vue de permettre aux citoyens qui se sont déterminés au dernier moment et ceux qui étaient absents durant la période qui précède, d’exercer leur droit d’électeur ou de votant. Il me semblait qu’en Suisse, l’heure de clôture était 12 h et non pas 11 h. Je vous remercie d’avoir évoqué cette question et vous prie d’agréer, Monsieur, mes salutations les meilleures.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :