Par rapport aux droits humains l’UDC n’apporte rien à la société

NON à un bonus fiscal pour des pacsés aisésDernier rebondissement dans la campagne d’affichage de l’UDC genevoise contre l’égalité fiscale pour les homosexuels : les bruns du bout du lac ont décidé de retirer le mot «infécond» de leur slogan. Mais c’est un maigre progrès, car il restera au moins le «NON à un bonus fiscal pour des pacsés aisés». D’ailleurs le retrait du terme «infécond» n’est sans doute pas vu d’un bon œil par le député Bertinat dont la position est on ne peut plus claire : «On juge les gens sur leur capacité à se reproduire en ce qu’ils amènent quelque chose à la société. Il est évident que par rapport à l’ordre naturel des choses, les homosexuels n’apportent rien dans la société.

Avant de décortiquer le slogan de l’UDC, il faut rappeler que l’objet soumis au vote des Genevois-e-s est simplement l’égalité de traitement en matière d’impôts sur les successions et donations entre les couples mariés et les couples pacsés. Il s’agit juste d’adapter ces lois de compétences cantonales à la volonté manifestée par le peuple lors de la votation du 5 juin 2005 sur le partenariat enregistré. Il ne s’agit donc absolument pas de privilèges fiscaux ou de «bonus fiscal» comme ils disent.

Bien évidemment, ce qui est répréhensible dans le slogan de l’UDC, comme dans tous leurs slogans d’ailleurs, ce ne sont pas les termes pris isolément, mais l’amalgame, ou plutôt l’équation, qu’ils en font.

Ce que l’UDC veut faire passer comme message, c’est ceci : les homosexuel-le-s sont des gens qui ne contribuent pas à la construction de la société et qui sont riches, ils faut donc les discriminer fiscalement, il faut continuer à leur faire payer plus de droits de succession que s’ils étaient hétérosexuels. C’est de la pure discrimination sexuelle qui, teintée de l’ordre naturel de Bertinat a de sales relents fascistes.

Et c’est ça qui est inadmissible !

Publicités

4 Réponses to “Par rapport aux droits humains l’UDC n’apporte rien à la société”

  1. William Dallier Says:

    C’est la loi fédérale qui interdit aux couples homosexuels d’avoir des enfants ensemble, en leur fermant les portes de l’adoption ou de l’insémination médicale.

    C’est donc la loi fédérale qui est homophobe car discriminatoire.

    L’UDC, en des termes certes violents mais exacts, ne fait que reprendre, sans que personne ne s’en aperçoive, cette discrimination juridique. Au sens légal, les couples homosexuels sont bel et bien inféconds en l’état actuel du droit.

    Les homosexuels sont outrés que toute la classe politique tombe jobardement, dans ce piège grossier de l’UDC : créer un débat hytérique sur son affiche au texte juridiquement exact, pour éviter le vrai débat qui doit être d’autoriser le socuples pacsés d’avoir des enfants.

    Les homosexuels n’ont pas crainte ni honte qu’on utilise des termes exacts pour les qualifier. Les mouvements gays américains les plus activistes revendiquent d’ailleurs qu’il n’y ait aucune comnplaisance dans les mots pour décrire les inégalités dont ils sont victimes.

    Ici, l’inégalité véritable se trouve dans la loi, pas dans l’affiche de l’UDC. Celle.ci, avec grande habileté, transfère le débat sur son affiche, pour une querelle sémantique. Où est le vrai débat, Mesdames et Messieurs les politiciens soi-disant bien pensants ? Vous l’avez escamoté, en jouant naïvement le jeu de l’UDC, qui ne veut pas que le vrai débat ait lieu.

    Je le répète, les homosexuels n’en ont rien à faire, dans un pays où la paternité ou la maternité leur sont interdites, qu’on utiise le terme « infécond » pour décrire leur union. Ils ne veulent pas qu’on institue une manière politiquement correcte de décrire les inégalités dont ils souffrent. Ils veulent qu’on s’attaque réellement à l’inégalité, et non à la manière dont certains l’utilisent en la nommant.

    Je terminerai, outré contre la classe politique suisse, en citant le grand poète homosexuel Lemuel, qui n’a pas peur d’utiliser le terme tabou pour décrire le triste sort des couples unisexuels interdits d’adoption :

    “Quand l’amour réunit deux personnes sincères,
    Il déborde toujours, et l’on voudrait former
    Une véritable famille et partager.
    Mais on ne les laissera pas devenir pères.
    Un amour infécond, mais beau, les unit.
    Mais la stérilité de tous les préjugés,
    Détruit à tout jamais leur rêve de foyer :
    Un orphelin sera privé d’une famille. “

  2. Michelle Says:

    Tout à fait inadmissible, certainement prémédité et destiné à faire parler de leurs thèses et en tout cas attirer l’attention sur eux. En parler, c’est faire leur jeu, ne pas en parler, c’est renoncer à s’indigner.

  3. Alain Hubler Says:

    Monsieur William Dallier, alias Louis Drapeau, la loi actuelle en matière d’adoption est probablement homophobe. Mais dans le cas présent, le problème n’est pas là, même si vous détournez plus ou moins habilement le sujet de ce billet.

    Le problème est que dans le cas de l’objet soumis au peuple genevois, l’UDC refuse d’accorder l’égalité fiscale aux homosexuel-le-s, par rapport aux hétérosexuel-le-s PARCE QU’ils/elles sont homosexuel-le-s, DONC inféconds, DONC aisés. C’est cela qui est honteusement discriminatoire et homophobe. Bref, je ne vais pas réécrire mon billet.

    Par contre, vous qui y avez probablement vos entrée, je vous encourage à tenter de convaincre l’UDC d’appuyer l’introduction 1) du pacs pour les hétérosexuel-le-s et 2) du droit d’adoption pour les homosexuel-le-s.

    Je terminerai, sans citer de poète, mais outré par les blogueurs anonymes qui confondent hystérie et saine indignation. Pour votre édification, je vous propose d’aller (ré)écouter Matin brun de Franck Pavloff.

  4. zozieau Says:

    Un peu hors-sujet mais…

    Un Louis Drapeau par plus est qui s’amuse à changer de pseudo ? Avec ce style qui s’exprime sur de nombreux forums et blogs hélvètes (cf http://minilien.com/?ZZTEjW2f8f), ça me rapelle vaguement une autre époque usenetienne dans laquelle sévissait un Lois Drapeau, alias GdLF, alias Tzeba, alias quelqu’un qui depuis lors a pris du galon en politique…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :