Coup d’balai

BalaiIl y a ceux qui s’énervent au moindre papier gras jeté au sol et ils n’ont pas forcément tort. Il y a ceux qui hurlent au crime pour le moindre tag (à ne pas confondre avec graffiti) et ils n’ont pas totalement tort. Il y a ceux qui maugréent à chaque crotte de chien qu’ils rencontrent et ils ont raison : les petits sachets mis à disposition dans les poubelles au nom de squale ne sont pas faits pour les chiens, mais pour leurs maîtres.

Il y a ceux qui, excédés par toutes ces «incivilités», n’arrêtent pas de crier à «l’insécurité» galopante. Ceux-là ont tort, parce qu’on n’a jamais vu un papier gras, un tag ou une crotte de chien sauter à la gorge d’un passant. Ils ont surtout tort, parce que toutes ces petites discourtoisies ne sont pas grand-chose en regard des grands problèmes : la pauvreté dans le monde, la faim, les sans-papiers qui meurent noyés sur une barcasse de fortune, les salariés exploités, les … j’en passe et des pires.

Néanmoins, aujourd’hui, il y a une manifestation de manque de savoir-vivre qui commence à me gonfler sérieusement.

Et ça se passe sur la plateforme de blogues de 24 Heures qui est petit à petit envahie par des commentaires qui n’ont en fait qu’un lointain rapport avec le thème du billet.

Il ne s’agit pas ici des éternels réac qui hantent les commentaires et qui se reconnaîtront, il s’agit de marchands de soupe qui sont là pour promouvoir toutes sortes de sites, pour la plupart en anglais et toujours commerciaux. Bref des commentateurs qui dérogent à la charte des blogues et qui polluent le petit bout de toile mis à disposition par Edipresse.

Rien que ce jour, à midi pile, on comptait 16 commentaires publicitaires sur 20 dans la rubrique «Derniers commentaires». Et ça, ça m’énerve sérieusement. Je ne m’exprime pas sur les blogues de 24 Heures pour faire de la publicité, même indirecte pour des vendeurs de sonneries de téléphone, des publicitaires, des spécialistes du divorce en ligne (!) ou encore des vendeurs de batteries électroniques.

Merci à l’équipe ouaibe du canard de faire quelque chose. Un grand coup de balai s’impose. Il en va de la crédibilité de l’outil, des journaux et d’Edipresse.

About these ads

Tags: , , , , , ,

2 Réponses to “Coup d’balai”

  1. Michelle Says:

    C’est tout de même curieux qu’Edipresse n’arrive pas à installer un anti-spam efficace (il y en a) sur sa plate-forme de blogs, ou alors l’installation de cette fonction est-elle de la responsabilité du blogueur, auquel cas, c’est lui/elle qu’il faut blâmer.
    J’ai vu comme toi que le matin, la liste des derniers commentaires sur la page d’accueil des blogs est toute entière occupée par les spammeurs, jusqu’à ce que les blogueurs réagissent (ou pas)
    Ça ne donne pas une bonne image de marque, Edipresse devrait le comprendre. Ou alors, ça rapporte tout de même de $ avec des clics sur des pubs ciblées?

    HS : tiens, il neige sur ton blog, je croyais que c’était mon écran qui foirait ;-)

  2. Alain Hubler Says:

    Ouaip, à pat que j’ai l’impression que ce sont des vrais humains qui postent ces commentaires. Des humains qui savent lire les captchas !
    Le blogueur ne peut pas activer ou désactiver les captchas.

    Pour la neige, je suis un peu déçu : elle ne tient pas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: