Décolonisation : Paris-Dakar annulé

Paris-Dakar annuléAlors que le prix du brut frise, ou a atteint par la vanité d’un courtier, les 100 dollars, les participants du rallye africain Paris-Dakar vont être contraints d’économiser l’essence et l’Afrique. Le célèbre rallye est annulé en raison des menaces terroristes qui pesent sur la course et ses concurrents. Il semblerait que ces menaces proviennent du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC, algérien) qui aurait fait allégeance à Al-Qaida et qui avait déjà contraint les organisateurs à annuler deux étapes du Paris-Dakar 2007. Certains observateurs spécialisés avaient d’ailleurs déjà évoqué une telle annulation à l’époque.

Selon l’AFP, c’est après différents échanges avec le gouvernement français – en particulier le ministère des Affaires étrangères- et compte tenu de ses fermes recommandations, que les organisateurs du Dakar ont pris la décision d’annuler l’édition 2008. Même si les auteurs n’ont pas été identifiés, l’assassinat de quatre touristes français, le 24 décembre dernier, en Mauritanie a aussi dû jouer son rôle dans la décision d’annulation

Ainsi, les 245 motos, 205 voitures et 100 camions qui devaient prendre le départ de la course à Lisbonne pour arriver à Dakar le 20 janvier vont rester au garage et n’iront pas batifoler dans les dunes africaines. Cette année, le nombre de morts au compteur de la course n’augmentera donc heureusement pas et restera fixé à 9 enfants et 2 femmes des pays traversés, 7 journalistes, 13 motards et 21 concurrents sur quatre roues, soit un total de 52 décès.

Par ailleurs, la machine médiatico-économique vit assez mal cette annulation. Pour le directeur des sports de France Télévision, Daniel Bilalian ; il s’agit «d’un coup dur» et il y aura de lourdes déprogrammations. Conséquences probable: des pertes publicitaires.

Si beaucoup d’internautes et de commentateurs se réjouissent de cette annulation qui épargnera des vies humaines et qui évitera d’envoyer dans l’atmosphère quelque 22000 tonnes d’équivalent carbone et de saccager l’Afrique, d’autres la voient d’un mauvais œil, notamment certains islamophobes qui n’hésitent pas à jeter de l’huile sur le feu en parlant d’aveu d’impuissance de la France face aux organisations terroristes. Personnellement, j’y vois plutôt un retour de manivelle des propos prononcés à Dakar par un certain Nicolas Sarkozy.

Quoi qu’il en soit la course qui brasse un budget d’environ 30 millions d’euros et engage, par le biais de son association humanitaire Dakar action Afrique, environ 100000 euros a du sable dans les cardans pour cette année et, peut-être, pour longtemps.

Reste à savoir s’il n’aurait pas mieux valu que ce soit la conscience des organisateurs, des compétiteurs et du télépublic qui stoppe cette machine infernale plutôt qu’une menace terroriste.

Pour moi la réponse est clairement : oui.

  • Crédit photographique : © REUTERS / Finbarr O’Reilly, image empruntée sans intention malveillante, ni mercantile.
About these ads

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: